Excentrique. . Mésoamérique. Simple lame ou sceptre cérémoniel, en silex ou en obsidienne, l’excentrique est surtout propre aux Mayas. Sa finesse — ses bords sont souvent translucides —,  résulte d’un habile et long travail de taille. Les artefacts les plus complexes multiplient les représentations de visages de profil que certains attribuent au dieu K ou K’awill. S’il était utilisé comme extrémité de lance, l’excentrique était aussi destiné, semble-t-il, à la torture. Lire l’interview de  Claude- François Baudez                                  Excentrique                        Peut-être aussi un instrument de torture Excentrique en silex. Voir Maya Pour de plus amples informations http://www.quaibranly.fr   Rubrique : Documentation  scientifique. Pour  accéder au portail documentaire. Quatre  catalogues  en ligne : médiathèque, iconothèque, archives et documen- tation des collections. Et le catalogue des objets. © Photothèque A.d’Orval Excentrique maya en silex. Hauteur : 34,5 cm Photograph  © Justin Kerr - K2841   fait partie des sites incontournables à découvrir sur Les Précolombiens sur le Net Divers excentriques en silex probablement retrouvés dans une même cache Photographs © Justin Kerr -  K 7223 http://www.mayavase.com/ http://www.mayavase.com/ Menu de l’abécédaire illustré Interviewes des     chercheurs, sites web, expos Interviewes des     chercheurs, sites web, expos ART PRECOLOMBIEN - PRE-COLUMBIAN ART - ARTE PRECOLOMBINO Baudez Claude-François. La douleur rédemptrice. L’autosacrifice précolombien. Riveneuve. 2012