Pérou. Selon  la  légende  rapportée  par Miguel Cabello  Balboa,  en 1586, Naymlap et son épouse Ceterni  seraient arrivés par  la  mer  à  bord   de   grands   radeaux  de  balsa.  Ses  concubines   et  enfants, mais   aussi  sa  cour, des  prêtres   et  des  artisans  accompagnaient   Naymlap  qui  aurait  choisi  d’accoster près de  l’embouchure   du  rio Lambayeque (sur  la  côte nord).  C’est  là  qu’il  aurait   fait   bâtir, en  un lieu baptisé Chot, son  palais et un temple à la gloire de Yampellec, représenté  par  une  idole  qu’il  avait  transporté  sur  son  radeau.  Il  aurait enseigné son  savoir-faire  aux populations  avant d’être procla-  mé roi. Le règne de Naymlap et de ses descendants -  à  commencer  par   Cium, son fils  aîné -  s’achève  en  1300,  année  de  la mort  de Tempellac. Ce dernier  aurait  commis le sacrilège de retirer l’idole  du  temple.  Idée  funeste  qui  engendra  une catastrophe  climatique  (El Niño) : trente  jours  de  pluies  diluviennes  suivis  d’une  sécheresse. Ce qui lui valu d’être destitué puis jeté à la mer. Toujours  selon  la  lé- gende,  Naymlap,  fondateur  du  royaume  de Sican,  se serait envolé envolé après sa mort. Chaque année, le 29 juin, une cérémonie a lieu à San José (près de Lambayeque) où subsiste le complexe archéolo- gique de Chotuna. Une procession se rend jusqu’à l’océan,à  l’endroit  où Naymlap aurait débarqué. Spécificités artistiques : des couteaux cérémoniels  (tumis),  des pen- dentifs, des masques mortuaires. La représentation de Naymlap  est caractéristique. Les  yeux  du  héros  sont   en   forme  d’amande  ou  d’ailes d’oiseau. Un oiseau de mer précisent certains, qui rappellerait l’origine maritime de Naymlap. Pour en savoir plus (en langue française) WAISBARD Simone. Sous les masques d’or de Chan Chan. Le Pérou avant les Incas.  Les  Enigmes  de  l’univers.  Robert   Lafont.     1980.    C.BAKULA,     D.BONAVIA, L.    LAURENCICH MINELLI,      R. MATOS MENDIET.        J.P PROTZEN,     C.RADICATI.      M.ROSTWOROWSKI,   I.SHIMIDA.     Les royaumes préincaïques & le royaume Inca. Edisud. Corpus Précolombien. 1994. Pour de plus amples informations Voir le catalogue de l’institut Français des Etudes Andines (IFEA) http://www.ifeanet.org/index.php?idioma=FRA CABELLO  BALBOA  Miguel  Leyenda de Naymlap  1960  -    ALORCO  Eugenio Sobre la procedencia de Naymlap  1975 - NARVAEZ Alfredo,   ROJAS MONZON Hugo, ROJAS MENDOZA Hugo   La   Leyenda   de   Naymlap  o  Nam La   1999  -  RUCABADO Julio  En  los  domonios  de Naymlap  2008                                    Naymlap Photos © CGB  - Exposition Caen-Expo-Congrès se retrouvent sur nombre d’objets. Ici, un masque funéraire, un gobelet et un tumi cérémoniel Les yeux en forme d’ailes d’oiseau, caractéristique de Naymlap, Venu de la mer, le fondateur du royaume de Sican est reconnaissable à ses yeux ailés Menu de l’abécédaire illustré  Interviewes des     chercheurs, sites web, expos  Interviewes des     chercheurs, sites web, expos ART PRECOLOMBIEN - PRE-COLUMBIAN ART - ARTE PRECOLOMBINO