Côte Sud Pérou. 200 av.- 600 apr. J.-C. Les populations vivaient de la pêche et, dans les vallées-oasis, de  l’agriculture. Témoins de la remarquable technicité des Nazcas, les réseaux d’irrigation et les galeries filtrantes (puquios) — toujours utilisées — dans cette région désertique. Les géoglyphes tracés dans le désert par les Nascas ont alimenté les plus folles théories. Leur existence est connue depuis des siècles, mais c’est la vue aérienne qui, dans les années 30, a permis d’appréhender toute la variété des dessins. Aux motifs géométriques et aux enchevêtrements de lignes, longues parfois de plusieurs kilomètres, s’ajoutent de grandes représentations figuratives. De l’araignée (46 m) au pélican (280 m), le bestiaire local est largement représenté. Le site archéologique - traversé par la Panaméricaine -, est situé à une cinquantaine de kilomètres de l’océan, entre les villes de Nazca et Palpa. Dans une région où les pluies sont quasi inexistantes. Tout a été envisagé à propos de ces « pistas », y compris qu’elles auraient servi d’aéroport aux extra-terrestres ! La mathématicienne allemande Martha Reiche qui a consacré près de 50 ans de sa vie  (1903 - 1998) à la sauvegarde et à l’étude des géoglyphes, était convaincue de leur rôle astronomique. Pour Henri Stierlin, il s’agit plutôt d’un astucieux moyen utilisé par les tisserands pour dérouler leurs fils : le gigantisme de certains tissus nascas expliquerait la longueur des tracés. Selon une autre théorie, les géoglyphes  seraient à mettre en relation avec des nappes phréatiques, des sources. Pour l’heure, nombre d’archéologues s’accordent à reconnaître que les géoglyphes étaient plus sûrement des messages à destination des Ancêtres ou d’une divinité volante (Kon). Pour communiquer avec ces dernières, les pélerins empruntaient les tracés lors de grandes cérémonies. Les pistes et géoglyphes de Nasca sont, comme la ville de Cusco et la cité de Machu Picchu, déclarés Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO. Signalons enfin que la « capitale » des Nascas, Cahuachi, fait toujours l’objet de fouilles. La pyramide principale est en cours de restauration (en vue d’une ouverture au public) sous la conduite de l’archéologue italien Giuseppe Orefici. Selon le professeur David Beresford-Jones* de l’Université de Cambridge, c’est une déforestation aveugle - largement liée à la destruction d’un arbre, l’huarango -, qui aurait contraint les Nazcas à quitter leur terre. La récente découverte d’un squelette sans tête reposant au côté  d’un vase-portrait orné de motifs végétaux peints vient conforter l’hypothèse selon laquelle les “têtes trophées” - si fréquentes dans l’univers nazca - résulteraient de sacrifices humains liés à la perpétuelle dépendance en eau - ni trop (inondation), ni trop peu (sécheresse) - de cette population d’agriculteurs. * Lire les interviewes de :   Aïcha Bachir Bacha et Vanessa Tinteroff Gil                Se reporter aussi à  :      Panthéon nazca   Spécificités artistiques : les textiles (des petits sacs à coca aux somptueux mantos) et les céramiques (bols, coupes, vases globulaires à doubles petits goulots reliés par une anse pont, vases « diminutifs », etc.) se distinguent par la finesse et la variété de leur décor polychrome aux motifs animaliers ou anthropomorphes. La représentation de jaguar (qualifiée de « loutre marine » ou de « démon chat »), et de « têtes-trophées » est très fréquente sur les céramiques. Ces motifs, toujours bordés d’un liseré noir, évoluent au cours des siècles. Neuf périodes sont distinguées. Le décor passe du figuratif (environ jusque IIIe siècle de notre ère) à une schématisation proche de l’abstraction. Avec une quinzaine de couleurs, la palette des céramistes nascas était la plus riche d’Amérique. Le travail le l’or est aussi à souligner avec des masques funéraires qui nous apparaissent tels des soleils aux rayons serpentiformes. Pour en savoir plus (français, anglais, allemand) PROULX Donald A, SILVERMAN Helaine, The Nasca. The People of America. Blackwell Publishers. 2002  STIERLIN Henri. Nazca La clé du mystère. Albin Michel 1983.  AVENI Anthony F. Nasca Eight wonder of the world ? British Museum Press 2000.  von ZABERN Philipp An die mächte der Natur. Mythen der altperuanischen Nasca-Indianer 2002.                                      Nazca  © Carlos Santa Maria  © ImageZebra  © Photothèque A.d’Orval © Photothèque A.d’Orval © Photothèque A.d’Orval © Photothèque A.d’Orval © CGB  ©   Claude Joulin © Claude Joulin   © David Beresford-Jones Vase peint à deux ponts Coupe peinte d’une femme sacrifiée. Les dessins de quelques géoglyphes. Vu du ciel : le tracé d’un colibri Coupe peinte aux poissons.Terre cuite Une déforestation aveugle aurait contraint les Nazcas à quitter leur terre. Partie d’un habit de cérémonie. Plumes. 65 x 90 cm Partie d’un habit de cérémonie. 93 x 183 cm Cape pour homme. 152 x 119 cm Acqueduc nazca. Entrée d’un puits (voir lien ci-dessous)  L’origine nazca ou  paracas du “candélabre”  est sujet à discussion       L’un des trois chapitres de ce DVD  est consacré au centre cérémoniel  nazca de Cahuachi. Ragobert Thierry  L’énigme des Nazcas (DVD Civilisations disparues.  L’aventure humaine. Voix de Bernard Giraudeau  Geo 2002).   Survol des lignes de Nazca Et aussi... www.quaibranly.fr   Rubrique : Documentation  scientifique. Pour  accéder au portail documentaire. Quatre catalogues en ligne : médiathèque, icono- thèque, archives et documentation des collections. Et  le  catalogue des objets à visionner avec le zoom   Le Journal de la Société des Américanistes en ligne : - de 1895 à 2000 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/jsa - de 2000 à 2005 : http://jsa.revues.org/ Diadème en or en forme de tumi Haut : 21,5 cm. Larg : 26,5 cm © Photothèque A.d’Orval http://www.youtube.com/watch?v=yi1fIypsrRI * Des photos de Martha Reiche sont à voir sur le site d’archives  www.southamerican.pictures.com Menu de l’abécédaire illustré http://www.arch.cam.ac.uk/dgb27/ http://cursuriseo.com/iulichestii/archaeology/Silverman&Proulx%20-%20The%20Nasca.pdf Trois PDF instructifs (en anglais) http://people.umass.edu/proulx/online_pubs/Zurich_Puquios_revised_small.pdf http://people.umass.edu/proulx/online_pubs/Nasca_Iconography.pdf Interviewes des     chercheurs, sites web, expos http://www.dailymotion.com/video/xfbr9a_les-lignes-de-nazca-1_tech Les lignes de Nazca (volet 1/5)   Interviewes des     chercheurs, sites web, expos, www.troglos.com Des photos remarquables sur : les acqueducs nazcas, les souterrains incas, les catacombes de Lima, et plus encore... Rubrique Amérique Latine ART PRECOLOMBIEN - PRE-COLUMBIAN ART - ARTE PRECOLOMBINO