Grandes Antilles. Les Taïnos furent les premiers Indiens aperçus par Christophe Colomb et ses hommes, en 1492, alors qu’ils étaient encore à bord des caravelles.  Ils les trouvèrent d’emblée très hospi- taliers.  De fait, ils leur paraissaient vivre dans une société de loisirs, sans État, sans travail, entourés d’une nature qui leur fournissait tout le nécessaire. En réalité, les Taïnos vivaient largement de la chasse et de la cueillette, mais ils étaient aussi agriculteurs (manioc, coton pour la confection de hamacs, tabac). Leur société, très religieuse et hiérarchisée, était structurée autour du cacique et du bohique qui avaient seuls le pouvoir de communiquer avec les Zemis (esprits) par l’intermédiaire de puissants hallucinogènes. La mort était le thème dominant de la culture taïno. Victimes de la colonisation et des mala- dies, ils disparurent en nombre après l’arrivée des Espagnols. Spécificités artistiques : les duhos (sièges cérémoniels en bois), les « zémis » en bois et terre cuite, les trigonolithes (pierre à trois pointes), les «collars» (petites ceintures de pierre propres au jeu de balle), les haches « pétaloïdes », les pierres à yuca, mais aussi des colliers et pendentifs en coquillage, en pierre, en os de chauve-souris ou de lamentin. Et tous les instruments (cuillères, inhalateurs, spatules vomitives…) liés au culte et à la prise d’hallucinogène. Pour en savoir plus (en langue française) KERCHACHE Jacques. L’art Taïno. Musée du Petit Palais. Paris Musées.1994  -  MICHAUT Bernard. TAINOS peuple d’amour. Photos-mise en pages Benjamin Courcot. Collections privées. 2007.                                             Taïno  Christophe Colomb et ses hommes découvrirent en tout premier les Indiens Tainos     Le Journal de la Société des Américanistes en ligne : - de 1895 à 2000 :   http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/jsa - de 2000 à 2005 :   http://jsa.revues.org/ Pour de plus amples informations  www.quaibranly.fr  Rubrique : Documentation  scientifique. Pour  accéder au portail documentaire. Quatre catalogues en ligne : médiathèque, icono- thèque, archives et documentation des collections. Et  le  catalogue des objets à visionner avec le zoom. Voir aussi Ces découvertes et rencontres extraordinaires Menu de l’abécédaire illustré  Interviewes des     chercheurs, sites web, expos  Interviewes des     chercheurs, sites web, expos ART PRECOLOMBIEN - PRE-COLUMBIAN ART - ARTE PRECOLOMBINO