de l’abécédaire illustré Menu Il est admis que les Vikings ont été les premiers à débarquer en Amérique. Le fils d’Erik le Rouge aurait poussé son exploration, aux alentours de l’an mil, jusqu’au “Vinland”, région qui fait sans doute partie de l’actuel Canada. La gloire de la découverte du Nouveau Monde est pourtant revenue, près de cinq siècles plus tard (en 1492), à Christophe Colomb. Seule ombre au tableau : logiquement, ce Mundus novus auraît dû s’appeler... la Colombie. Alors comment expliquer qu’un autre navigateur - ami de Christophe Colomb - Amerigo Vespucci, ait réussi l’exploit d’y faire associer son prénom ? De fait, c’est à l’initiative de Martin Waldseemüller qu’apparaît pour la première fois sur une carte, en 1507, l’appellation AMERICA (carte ci-contre). Installé à Saint-Dié, dans les Vosges, le jeune cartographe publie, en même temps que la carte, les exploits d’Amerigo Vespucci. Lequel signe ses écrits Americanus Vespuicius. Dans ses récits - controversés -, le navigateur florentin fait part de ses voyages et de sa découverte : une terre nouvelle (en l’occurrence la côte du futur Brésil) qui, soutient-il, ne fait pas partie de l’Asie*. Ainsi, le cartographe ne fait que reconnaître la paternité de la découverte en nommant AMERICA* cette contrée qu’on croyait jusque là être une île. Comme l’écrit Stefan Zweig (référence ci-dessous) : “en attribuant, de bonne foi, cette honneur à Vespucci, le brave Waldseemüller ne soupçonne nullement qu’il est en train de lui adjuger, au lieu de cette présumée île dénommée Terra Sancta Crusis, un continent tout entier qui s’étend du Labrador à la Patagonie”. Alors que Christophe Colomb en demeure persuadé. ** Le prénom est féminisé, comme il est de tradtion : Europa, Africa, Asia... Amerigo L’Amérique doit son nom... à un prénom ! http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Waldseemuller_map_closeup_with_ America.jpg?uselang=fr        Source :  Wikimedia commons. Pour visionner en haute définition :       Ci-dessus : America apparaît pour la première fois sur une       carte en 1507 Pour en savoir plus Le nouveau monde. Les voyages d’Amerigo Vespucci (1497-1504) Traduction, introduction & notes de Jean-Paul Duriols. 2005. Editions Chandeigne http://www.livredepoche.com/ www.éditionschangeigne.fr ZWEIG Stefan. Amerigo. Récit d’une erreur historique. Le Livre de Poche. 1994. Celtes, Vikings, Templiers, Chinois, et plus avant : Romains, Phéniciens, Egyptiens... Tous sont allés en Amérique, sauf Colomb ! Editions Trajectoire Juin 2011 www.piktos.fr L’une des plus grandes impostures de l’Histoire ? Pour Thierry Wirth, Interviewes des     chercheurs, sites web, expos Interviewes des     chercheurs, sites web, expos ART PRECOLOMBIEN - PRE-COLUMBIAN ART - ARTE PRECOLOMBINO