Interviewes des     chercheurs, sites web, expos Interviewes des     chercheurs, sites web, expos Menu de l’abécédaire illustré Nord Pérou (Vallée de Zaña). Le petit village d’Ucupe est situé au sud de Chiclayo, à une vingtaine de kilomètres de l’océan Pacifique. En lisière du site archéologique de Huaca El Pueblo. Depuis 2008, Ucupe donne son nom à un haut dignitaire mochica dont la tombe a été mise au jour par l’équipe de Steve Bourget et Bruno Alva. Le site est unique en son genre par sa longue occupation - attestée du Cupisnique à la période Inca – y compris pendant les trois phases de développement de la culture mochica (ancien, moyen, récent). Sont reliées entre elles  cinq structures monumentales (plates-formes et terrasses) et une pyramide tronquée à degrés tout près de laquelle étaient enterrés le « Seigneur » et ses accompagnants.  L’homme, d’une trentaine d’années, avait le visage recouvert de deux masques et la tête ceinte d’une couronne. Mort vers 450 apr J.-C., il portait une tunique faite de petites plaques de métal. Le trousseau funéraire contenait aussi six autres couronnes ainsi que des  coiffes et diadèmes, des colliers et divers artefacts en coquillage. En tout, près de 200 objets dont 170 en métal (cuivre doré, argent et or). A l’heure où nous écrivons, nombre des objets découverts à Huaca El Pueblo sont encore entre les mains expertes des restaurateurs du Musée Tumbas Reales de Sipan. Le public pourra découvrir une partie de ces pièces exceptionnelles en 2014 au nouveau Musée Ethnographique de Genève (MEG) à l’occasion de l’exposition inaugurale  « Les rois Mochica. Divinité et Pouvoir du Pérou ancien ». Précisons, par ailleurs, qu’Ucupe est réputé pour un autre trésor : des fresques polychromes - datées de 900 après J.-C. (période Lambayeque)  - en parfait état de conservation. . Ucupe (Seigneur d’) Un haut dignitaire mochica découvert en 2008 http://www.youtube.com/watch?v=USP5F8uQAWA Voir Expositions Steve Bourget et la tombe du Seigneur d’Ucupe * Toujours au nord du Pérou, en 1997, Steve Bourget et son équipe ont découvert les restes éparpillés d’un groupe de jeunes guerriers au sommet  de la Huaca de la Luna. La position des corps, les traces manifestes d’une longue exposition aux intempéries et de nombreuses fractures et indices de démem- brements ont fourni la preuve de l’existence de sacrifices humains chez les Mochica. ART PRECOLOMBIEN - PRE-COLUMBIAN ART - ARTE PRECOLOMBINO